CIRM Manca 2013

Compositeurs et interpr�tes

« Retour page précédente

BIOGRAPHIE DE KARLHEINZ STOCKHAUSEN

Né(e) le 22/08/1928 Modrath, Allemagne

Compositeur

Karlheinz Stockhausen étudie le piano, la musicologie, la philologie au conservatoire et à l'université de Cologne. En 1951, il suit les cours d'été de Darmstadt où il découvre une œuvre de Messiaen ("Mode de valeurs et d'intensité") qui sera déterminante pour ses recherches à venir.
En 1952, il s'installe à Paris et commence ses recherches sur le son dans une voie similaire à celles de Pierre Boulez ou Luigi Nono. Ses premières œuvres sont basées sur le sérialisme intégral. Il travaille à cette époque au Studio de musique concrète de Pierre Schaeffer où il aborde le domaine expérimental (analyse du son...) mais s'en éloignera vite.
En 1953, il compose sa première œuvre de musique électronique : "Studie I", donnant ainsi le coup d'envoi à ce nouveau genre musical, baptisé en Allemagne Elektronische Musik.
De 1954 à 1960, Stockhausen compose ses œuvres majeures qui le populariseront et lui permettront de les diriger à travers le monde. Le principe est celui de la musique aléatoire. C'est donc l'époque des "Klavierstücke" dont la plus fameuse est le "Klavierstück XI", pièce pour piano : sur une seule feuille sont placées 19 cellules musicales de façon irrégulière. L'interprète en choisi une au hasard, par laquelle il commence (il la joue comme il veut). À la fin de la cellule sont indiqués un tempo, une nuance et une attaque : le pianiste jouera un second groupe (pris au hasard) en fonction de ces trois indications et ainsi de suite. De cette façon, la pièce sera jouée d'une infinité de manière et tous les sons auront été exploités. Aussi, la qualité de l'interprète n'est plus prépondérante : une forme de hasard devient plus important.
Il compose aussi "Gruppen", "Carré", "Kontakte", ...
ll pose le principe de "Momentform": "Une forme momentanée qui résulte d'une volonté de composer des états et processus à l'intérieur desquels chaque moment constitue une entité personnelle, centrée sur elle-même et pouvant se maintenir par elle-même, mais qui se réfère, en tant que particularité, à son contexte et à la totalité de l'œuvre." (sic. Stockhausen)
Ce nouveau concept est mis en pratique dans "Momente" (1962-1964, finie en 1969).
Il a composé plus de 300 œuvres qui sont, selon lui, toutes imbriquées et finissent par ne plus former qu'un seul ensemble.
source : Wikipedia


Pour en savoir plus

http://www.stockhausen.org/

Contexte CIRM



Notices des oeuvres de cet artiste disponibles sur le site



Dernière mise à jour le 09/04/2014 Extranet artiste
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011