CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

FILASTROCCA

Filastrocca de Florence BASCHET

Année de composition : 2002
Durée : 14.00 minutes

Formation :

Pour flûte (et piccolo), clarinette si b (et basse), trombone, cor en fa, alto, violoncelle, un ténor, une basse profonde et dispositif électronique en temps réel.

Editeur

Editions Jobert

Contexte CIRM

  • Commandée par le CIRM (avec le soutien de l'Etat)
  • Produite dans les studios du CIRM : Florence Baschet en résidence du 18 février au 1er mars, du 29 avril au 31 mai et du 12 octobre au 18 octobre 2002 - Co-production CIRM / Itinéraire 
  • Prise de son : A. Brand, le 11 mai 2002 dans les studios du CIRM et F. Chomienne, le 20 mai 2002 à Paris.
  • Programmée en CREATION MONDIALE dans le cadre du Festival MANCA 2002 "Voix d'automne"Vendredi 8 novembre 2002, Eglise Saint-François de Paule (Nice), par l'Ensemble Itinéraire, direction Olivier Cuendet, ténor, Adrian Brand, basse, Fabrice Chomienne, assistant musical, Carl Faia. . Co-production CIRM / l'Itinéraire. 
  • Reprise de la production
    • 21 janvier 2003, Ircam (Paris) par l'Ensemble Itinéraire, novembre 2003, Scène nationale de Bonlieu (Annecy) par l'Ensemble de chambre d'Annecy,
    • 19 novembre 2004, Festival Why Note (Dijon), par l'Ensemble Itinéraire, direction Pierre-André Valade.

Notice :

Texte de Marcello Fois -
Commande du CIRM (avec le soutien de l'Etat) - Co-production CIRM / Itinéraire.

Dédié à François Paris

La pièce est centrée sur le matériau vocal des chanteurs sardes de la Confrérie de Castelsardo. Musique traditionnelle exceptionnelle que l’on peut définir comme étant un « chant à résonance harmonique ». Les hommes du village de Castelsardo pratiquent depuis des générations cette technique vocale très spécifique avec une connaissance tout à fait intuitive et cependant parfaitement exacte de certaines caractéristiques physiques du spectre sonore de la voix. Or, depuis quelques décennies, notre technologie avancée sur les propriétés physiques et formantiques de la voix (recherche scientifique avec ordinateurs, algorythmes et logiciels) nous a permis de faire d’énormes progrès en matière d’analyse, de simulation et de transformation de ces propriétés. Il me semblait donc intéressant de mesurer la proximité / distance entre ces deux mondes musicaux et de les assembler dans un même et seul projet musical : une pièce pour 2 voix d’homme, ensemble instrumental et dispositif électroacoustique. L’auteur italien Marcello Fois a écrit sur ma demande le texte de la pièce, un poème en langue sarde qui donne à l’oeuvre musicale sa forme de « ritournelle ».
Florence Baschet





Extranet artiste Dernière mise à jour le 26/02/2009
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011