CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

UN SOGNO

Un Sogno de Tristan MURAIL

Année de composition : 2014
Durée : 15.00 minutes

Formation :

Pour ensemble et électronique

Contexte CIRM

  • Co-Commande Klangforum Wien / CIRM avec le soutien de l'Etat


  • Production dans les studios du CIRM en avril 2014 avec Monica Gil Giraldo, réal. informatique musicale.


  • CREATION le 11 mai 2014 au Festival de Witten (Allemagne) dans le cadre des Wittener Tage für neue Kammermusik avec l'ensemble Klangforum Wien, dir. Emilio Pomarico.


  • Reprise de l'oeuvre :
    • 28 juin 2014. Au Aldeburgh Festival (Grande-Bretagne). Par l'ensemble Klangforum Wien, dir. Ilan Volkov.
    • 10 août 2014. A Darmstadt (Allemagne). Par l'ensemble Klangforum Wien, dir.  Sylvain Cambreling.
    • 25 septembre 2014. A Brixen (Italie). Par l'ensemble Klangforum Wien sera dirigé par Johannes Kalitzke. Dans le cadre du Festival Transart "Giacinto Scelsi revisited"
    • 29 novembre 2014. Dans le cadre du Festival MANCA 2014 "Futurs antérieurs" : , à l'Opéra de Nice, avec l'Ensemble Intercontemporain, dir. Bruno Mantovani, Monica Gil Giraldo, réal. informatique musicale.
    • 10 décembre 2014. A Graz, Austria Universität, György Ligeti Saal. Par les étudiants de l'Université, Wolfgang Hattinger (dir.)


Notice :

Tristan Murail raconte ainsi sa rencontre avec Scelsi : "C'était lors de mon séjour à Rome, à la Villa Médicis. (...) Je crois qu'en fait il n'y a pas eu de véritables influence de Scelsi sur mon travail, tout au plus une sorte de convergence dans l'exploration du phénomène sonore. (...) Avec Gérard Grisey, nous nous sommes livrés à une exploration plus objective du phénomène sonore. Néanmoins, c'est vrai qu'il y a des conséquences communes : l'importance accordée au phénomène du timbre dans la musique - le timbre comme élément quasi structurant d'une partition..." (1)
Dans le cadre du projet de l'Ensemble Modern Giacinto Scelsi REVISITED, c'est bien du timbre instrumental à trouver à certaines pièces de Scelsi que Tristan Murail se préoccupe. En effet, Scelsi a laissé des bandes, qu'il enregistrait sur les tous premiers synthétiseurs, pour former des esquisses de pièces. C'est une de ces esquisses que l'Ensemble Modern a demandé au compositeur de travailler pour en faire une pièce pour ensemble instrumental et électronique. Ce que cherche Tristan Murail en travaillant ce matériau, c'est la simplicité de la musique que Scelsi a imaginée, car il était, avec La Monte Young, un des premiers minimalistes.

(1) Entretien avec Tristan Murail, propos recueillis par Pierre Michel, in Tristan Murail, textes réunis par Peter Szendy, collection Compositeurs d'aujourd'hui, Ircam-Centre Pompidou, L'Harmattan, Paris, 2002, 160 pages.



(Photo : Monica Gil Giraldo et Tristan Murail, dans les studios du CIRM, lors de la prod. avril 2014)





Extranet artiste Dernière mise à jour le 19/01/2017
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011