CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

MESSAGESQUISSE

Messagesquisse de Pierre BOULEZ

Année de composition : 1976
Durée : 8.00 minutes

Formation :

Version pour alto et bande

Contexte CIRM


Notice :

 

« J’aime l’alto pour son ambiguïté ! » déclarait  Pierre Boulez peu après la création, en 2000, de la version pour sept altos de "Messagesquisse". De fait, par son registre, l’alto est un instrument dont la facture est l’objet d’une recherche permanente d’équilibre et impose un perpétuel compromis. La taille de l’instrument n’a jamais été fixée et ne le sera jamais, car la longueur de caisse nécessaire au registre grave et la jouabilité du registre aigu sont deux contraintes inconciliables. L’alto-ténor, qui avait la juste dimension pour faire sonner la corde d’ut, a été abandonné dès la fin du XVIIe parce qu’il était d’usage malcommode et ne permettait de jouer que des parties très simples. L’alto-violo, qui lui était plus facile à jouer et qui est devenu notre alto actuel, n’a en principe pas les dimensions pour descendre au do grave. Mais les grands luthiers italiens du XVIIIe ont réalisé le tour de force de produire des instruments qui excellent dans tous les registres, et à leur suite ceux du XXe ont obtenu des résultats remarquables. Compromis impossible, équilibre instable, un altiste ne peut qu’assumer cette ambiguïté congénitale de l’instrument. Cette tare participe  probablement de son mystère ; elle semble en tous cas le faire aimer !

La relation de Pierre Boulez avec l’alto a débuté au début des années cinquante avec l’écriture du Marteau sans Maître. Serge Collot, mon maître, était son condisciple au Conservatoire de Paris. En interprète moderne, il lui avait fait entrevoir les possibilités de l’instrument et « ses excellentes qualités longtemps méconnues » (Hector Berlioz). Pierre Boulez a fait de l’alto le chaînon manquant de l’instrumentation de sa pièce : dans le même registre que la voix de contralto soliste, son timbre peut s’y substituer, voire s’y confondre ; joué à l’archet il prolonge le timbre de la flûte en sol ; joué en pizzicatos, il fait écho, si on laisse vibrer la corde, à la guitare, ou rivalise avec le marimba si l’attaque est plus sèche et énergique. Plus tard dans Pli selon pli, c’est un groupe de huit altos qui constitue le noyau central des cordes, aux côtés de deux violons et quatre violoncelles. L’apothéose vient en 1970 avec Eclats/Multiples, dans lequel un ensemble de neuf altos, compacts et placés en avant, émerge du petit groupe d’Eclats, pour peu à peu se démultiplier, proliférer et occuper finalement tout l’espace sonore par son timbre et sa plasticité si particulière. Messagesquisse pour sept violoncelles a été composé peu de temps après, en 1976. On y retrouve le même goût pour la multiplication et la prolifération, avec de plus un traitement en « ombre portée », découlant de la présence d’un soliste et de six semblables. Commandée par Mstislav Rostropovitch, l’œuvre a été écrite pour l’anniversaire du chef d’orchestre et mécène Paul Sacher, grand ami de Pierre Boulez. La pièce lui est dédiée, et c’est la conception même de l’œuvre qui est entièrement basée sur son nom. Aux lettres qui le composent Pierre Boulez fait correspondre des notes de musique, suivant leur dénomination, allemande pour les cinq premières, et latine pour la dernière :

S A C H E R

Mib  La  Do  Si  Mi  Ré

La première note, Mib, tient le rôle de note-pivot, autour de laquelle circulent les séries dérivées des six notes de la dédicace, après permutations internes et renversements. Les durées sont également déduites des lettres du nom, suivant un principe de brèves et de longues calqué sur l’alphabet morse. "Messagesquisse" est un témoignage d’amitié, certes codé et crypté, mais absolument ardent et fervent.

 

Christophe Desjardins (livret du CD Aeon Alto/Multiples)





Extranet artiste Dernière mise à jour le 30/08/2017
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011