CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

QUATUOR à CORDES N° 1, MéTAMORPHOSES NOCTURNES

Quatuor à cordes n° 1, Métamorphoses nocturnes de György LIGETI

Année de composition : 1954
Durée : 10.00 minutes

Formation :

Pour 2 violons, alto et violoncelle

Editeur

Editions Schott

Contexte CIRM

  • Programmée dans le cadre du Festival MANCA 2008 "La fabbrica illuminata", dimanche 16 novembre 2008, au Théâtre de la Photo et de l'image (Nice). Par le Quatuor Danel.
  • Programmée dans le cadre du Festival MANCA 2017 "Empreintes"mardi 5 décembre 2017 par le Quatuor Diotima, au musée national Marc Chagall, Nice.

Notice :

Cette œuvre écrite entre 1953 et 1954 est l'aboutissement du travail compositionnel mené par Ligeti dans sa première période, alors qu'il était coupé de la plus grande partie de l'héritage moderne et des œuvres de ses contemporains d'Europe de l'Ouest. Il l'a d'ailleurs gardée secrète jusqu'aux années soixante-dix. On y trouve, poussées à l'extrême de leurs possibilités, les caractéristiques du langage bartokien qui a tant marqué sa première manière, ce qui a fait dire à György Kurtág qu'il s'agissait là du septième quatuor de Bartók. (...)

Toutefois, le terme de «métamorphoses» dit plus que l'idée d'un développement ou d'une suite de variations : dans cette pièce d'un seul tenant, les caractères et les types d'écriture, mais aussi le tempo et la pulsation changent constamment. Si le début, «allegro grazioso», est mystérieux, avec des montées infinies de gammes chromatiques sur lesquelles se détache le thème joué par les différents instruments, la partie qui suit, «vivace, capriccioso» est presque brutale, avec des figures rythmiques très marquées, jouées fortissimo. La rudesse alterne avec le caractère capricieux, légèrement ironique, jusqu'à un apogée fait de glissandos et d'accords pleins. C'est l'une des lois de cette œuvre : les transformations s'effectuent brusquement, sans transition, et l'on passe d'un extrême à un autre du point de vue expressif : le second degré côtoie le premier, l'ironie ou l'humour le tragique, les musiques éthérées les références stylistiques, qu'il s'agisse d'une danse paysanne ou d'une valse.
Ainsi, le quatuor offre une riche palette de sonorités et de modes de jeu différents, ainsi qu'un monde expressif complexe, pourtant dénué de tout sentimentalisme.
L'adjectif «nocturne» du titre pourrait alors renvoyer à ces sensations éprouvées dans les rêves, où des images parfois antinomiques se succèdent sans lien apparent, mélange de terreur et d'onirisme que Ligeti n'a cessé de cultiver dans ses œuvres par la suite. On retrouve d'ailleurs dans la logique compositionnelle les opérations propres à l'inconscient: le déplacement et la condensation. Le fait que la pièce se termine dans un climat irréel, où le thème réapparaît comme un souvenir voilé sur un fond de glissements en harmoniques, annulant toute sensation d'accord et de pulsation, est en ce sens révélateur: c'est une transfiguration – une métamorphose – de la partie initiale, où le tissu des chromatismes, dans une moindre mesure, brouille également les structures harmoniques et métriques.
Dans les deux cas, on perçoit combien une telle forme d'imagination sonore préfigure la micropolyphonie des œuvres que Ligeti composera après son exil. De même, les rythmes irréguliers, quasi mécaniques, et les polymétries des œuvres de la maturité apparaissent en germe dans ce premier quatuor. Il en va de même des oppositions brusques de caractère, de cet humour grinçant qui provient aussi de Bartók, masque d'un tragique qui se refuse à tout pathos, et de l'épuisement des idées par un traitement systématique qui ne laisse aucune part à l'anecdote.

Philippe Albèra (http://www.smclausanne.ch/oeuvre.php?idelement=82)


1 - Allegro grazioso - Presto
2 - Prestissimo - Andante tranquillo
3 - Tempo di valse, moderato, con eleganza, un poco capricioso - Allegretto, un poco giovale
4 - Subito allegro con moto - Prestissimo.





Extranet artiste Dernière mise à jour le 07/06/2017
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011