CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

LE TEMPS D’UN éCLAIR

Le Temps d’un éclair de Tom MAYS

Année de composition : 1999

Formation :

Pour soprano, instruments grecs (oud, tzoura, bendir) et informatique en temps réel.

Contexte CIRM

  • Commandée par le CIRM en 1999 (avec le soutien de l'Etat)
  • Coproduite par le CIRM et Cesare Studio
  • Programmée dans le cadre du Festival MANCA 2000 "Portraits croisés", mardi 14 novembre 2000 20h30, Théâtre Francis Gag (Nice).

Notice :

Spectacle de musique, poésies et textes pour trio : soprano, instruments grecs (oud, tzoura, bendir) et informatique en temps réel.
Commande du CIRM. Coproduction Césaré Studio de création musicale
CIRM, Centre National de Création Musicale de Nice
Avec la participation du CNAT - Scène Nationale de Reims

La composition est un mélange d’écriture et d’improvisation, construite avec les outils de la musique traditionnelle grecque et des oreilles et des techniques contemporaines.

Le texte est tissé de poésies d’Odysséas Elytis (Prix Nobel, 1978) de son livre “O Micros Nautilos”, qui croisent des anecdotes et des souvenirs du compositeur cherchant à comprendre
ce qui lui est arrivé.

Le français, le grec et l’anglais se complètent et se confondent par la voix chantée et d’autres voix pré-enregistrées – parlant de voyages, contrastes, nuances et la valeur de l’instant même.

en 5 mouvements :

I - le vent et le mystère, II - une chose autre chose
III - un corps céleste, IV - noir et blanc
V - le temps d'un éclair


L’horizon apparaissait  au lointain
à peine visible,
accompagné  des sifflements à peine audibles
des roseaux
à peine souples,
le vent
à peine perceptible...

“J’ai donc décidé de partir.”


“ l’histoire ”

Il était une fois, un village en Péloponnèse…

J’étais debout dans l’entrée de la taverne, un sac à dos pesant sur mes épaules et une mission singulière remplissant ma tête. “ Il y a cent ans ma famille a quitté ce village pour les Etats-Unis ”, j’ai déclamé dans ma meilleure approximation du grec. Un enfant m’a regardé les yeux grands ouverts : “ Ça fait très longtemps ! ”
J’aimerais regarder un peu, prendre quelques photos.

Ma grand-mère est née de cette famille à Boston où elle a fini par rencontrer mon grand-père, lui-même immigré de l’Albanie Orthodoxe à l’âge de 17 ans.
Deux générations plus tard, né et élevé en Californie (loin de Boston et d’autant plus loin de la Grèce), je suis “ retourné ” moi-même sur le continent européen  – sans encore la moindre pensée grecque, je me suis installé à Paris…
J’aimerais regarder un peu, prendre quelques photos.

C’est en France où, comme si je ne pouvais finalement pas y échapper, j’ai “ redécouvert ” la Grèce, fais des rencontres, commencé à me sensibiliser à la musique traditionnelle.
Après sept ans de vie à Paris, j’ai pris des vacances en Grèce et je me suis retrouvé devant une maison en pierre, effondrée ; la même que mes arrières-grands-parents avaient quittée pour une “ vie meilleure” et je contemplais mon retour en Grèce…
J’aimerais regarder un peu, j’ai déjà pris tant de photos…

J’ai donc entamé mes recherches dans la culture, la langue et la musique grecques et je crois que mes expériences en musique contemporaine, informatique et électronique ne sont pas incompatibles avec ces recherches. En réalité, c’est à travers ces nouveautés que je cherche à trouver ce que tout cela veut dire pour moi…
100 ans plus tard…

Les idées évoquées dans les poèmes “ Les années de mon enfance ”, “ Mon sac à dos ”, “ Mon guide ” et “ Mon appareil photo ” d’Odysséas Elytis me sont très proches.

Guidé par le premier poème et avec comme outils les trois autres, je vais raconter une histoire de découverte et de voyage ; l’histoire d’un homme, de son âme qui grandit, et de l’enfant en lui qu’il s’acharne à toujours respecter. Elle sera explorée en français et en anglais, autour des poèmes dans leur langue d’origine, le grec : un dialogue, voire un “ trialogue ” en travaillant la sonorité, le rythme et le sens.

La matière dans laquelle l’histoire sera tissée est la musique traditionnelle grecque revue par la composition contemporaine et le jeu informatique, tout en gardant un lien fort avec l’improvisation. Les porteurs seront trois sur scène : la chanteuse soprano, le joueur d’oud, tzoura et bendir et l’interprète de l’informatique en temps-réel.

(Tom Mays - Athènes, décembre 1998)



Pour en savoir plus

http://www.tommays.net



Extranet artiste Dernière mise à jour le 15/05/2008
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011