CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

Actualité du Mercredi 05 Décembre 2018 à 18h30

Kosma-Manca - MANCA 2018

Au Conservatoire de Nice

Mercredi 5 décembre 2018 à 18h30

 

 

Kosma - Manca

 

Coordination Michel Pascal

 

Nn " Nn "

1er prix du concours international de musique acousmatique Métamorphoses, Bruxelles

(2018) 10’ à 15’

 

Maurice Ravel (Fr) Trois poèmes de Mallarmé : Soupir "

pour soprano et 9 instruments (1914)

 

Nicolas Medero Larrosa (Hear Strasbourg) (Arg), " The grey city map "

pour clarinette basse et électronique (2018) 11’

 

Maurice Ravel (Fr) Trois poèmes de Mallarmé : Placet futile "

pour soprano et 9 instruments (1914)

 

Joao Pedro Oliveira (Por) " Hydatos ",

1er prix concours Yamaha-Visiones Sonoras Mexique,

videomusique (2018) 13’ 

 

Maurice Ravel (Fr) Trois poèmes de Mallarmé : Surgi de la croupe et du bond "

pour soprano et 9 instruments (1914)
 
 
Fausto Romitelli (It) " Amok koma " PRODUCTION CIRM
pour 9 instruments (2001)  9’

 

direction des ensembles instrumentaux, Thierry Muller
projection du son, étudiants de la classe de musique électroacoustique
clarinette basse, élève en master de Michel Lethiec

 

 

« La musique d’abord, puis viennent les mots »… et même les images…
On peut voir ce concert Kosma Manca, comme une belle coupe de fruits charnus : couleurs, goûts et formes variés, parfum « tutti frutti », et pourtant certaines saveurs des uns évoquent parfois les autres pour un plus délicat plaisir des sens.
Il enjambe un bon siècle de modernité, du Ravel de 1914 au dernier prix international de musique acousmatique Métamorphoses, dont le lauréat n’est pas encore connu. Il fait des bonds par dessus les cités, traversant la France, un océan, un hémisphère, avec la pièce du jeune compositeur argentin Nicolas Medero Larrosa, étudiant de la Haute Ecole des Arts du Rhin. Il lie matières physiques, sonores et visuelles avec une vidéo-musique du créateur portugais Joao Pedro Oliveira, inspirée d’une profonde spiritualité de l’eau. Il rassemble les jeunes solistes du conservatoire de Nice pour une pièce ébouriffante du regretté compositeur italien Fausto Romitelli, fusionnant ensemble instrumental classique et sons électroniques sous la direction de Thierry Muller.
Une production emblématique des échanges fructueux tissés par les partenaires artistiques de l’Université Côte d’Azur.

Fin de concert : 19h45

Entre libre - Placement libre

 

 

(photo : extrait de "Hydatos", Joao Pedro Oliveira)

Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011