CIRM Manca 2013

Compositeurs et interpr�tes

« Retour page précédente

BIOGRAPHIE DE PHILIPPE FENELON

Né(e) en 1952 Suèvres

Compositeur

Philippe Fénelon débute à l'âge de huit ans sa formation musicale qu'il poursuivra au Conservatoire d'Orléans.


Deux professeurs de piano marqueront profondément sa personnalité naissante de musicien et d'artiste. Janine Coste - elle-même élève de Cortot, Nat et Messiaen - transmettra au jeune Fénelon la technique classique et la perspective historique de la musique. Claude Ardent lui montrera les rapports entre la musique et la littérature.

À 17 ans, il fait son premier voyage au Festival de Bayreuth. Lors d'une exécution de Noces de Stravinsky, sous la direction de Pierre Boulez, il décide de devenir compositeur.

Pianiste accompli et très tôt intéressé par la voix, Fénelon accompagne à cette époque de nombreux chanteurs.

En 1971, à Paris, il suit des études de bulgare, de littérature comparée et de linguistique à l'École des langues orientales.

Admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient le Prix de composition dans la classe d'Olivier Messiaen en 1977. Suivra une vaste production de plus de quatre-vingt œuvres qui ont été jouées dans la plupart des festivals et des manifestations de musique contemporaine du monde entier : Festival d'Automne de Paris, Biennale de Venise, Guggenheim Museum de New York, Festival Neuer Musik Berlin, Mozarteum de Salzburg, Amsterdam, Tokyo, Madrid, Varsovie, Budapest, Genève, Odessa, Lisbonne…

Le style brillant et libre de Fénelon, ouvert à la fois à l'invention et à l'histoire, tourné souvent vers l'extrême pureté et le dialogue avec le silence, est subtilement intégré au tissu multiple de la culture moderne. La plupart de ses partitions ont été conçues à l'intention de solistes de renom comme Michel Arrignon (Latitudes, pour clarinette et ensemble), Maryvonne Le Dizès (Omaggio, pour violon), Joëlle Léandre (Notti, pour contrebasse et voix), Florent Boffard (Concerto pour piano), le Quatuor Arditti (Quatuor à cordes n°3)… L'Ensemble Intercontemporain a créé sept de ses œuvres dont Diagonal et Midtown. Les Dix-huit madrigaux, sur les Élégies de Rilke, pour voix et instruments anciens, ont été créés à l'Amphithéâtre de l'Opéra Bastille. Nombre de ces œuvres ont fait l'objet de commandes et d'éditions discographiques.


Issue d'une originale et féconde culture musicale, littéraire et picturale, n'hésitant pas à repenser les genres hérités de l'histoire (concerto, quatuor à cordes, madrigal), le travail de Fénelon sur la dramaturgie aboutit naturellement vers l'opéra. Son premier opéra, Le Chevalier Imaginaire, d'après Cervantès et une nouvelle de Kafka, a été créé au Théâtre du Châtelet en 1992 par l'Ensemble Intercontemporain sous la direction de Peter Eötvös, dans une mise en scène de Stéphane Braunschweig. Il écrit ensuite Les Rois, d'après Cortázar, dont la création aura lieu au Grand Théâtre de Bordeaux en mai 2004. Son troisième opéra,Salammbô, d'après Flaubert a été créé à l'Opéra National de Paris en 1998 (reprise en 2000) par l'Orchestre et le Chœur de l'Opéra sous la direction de Gary Bertini, dans une mise en scène de Francesca Zambello. Le ballet, Yamm, commande de l'Opéra National de Paris, a été créé en 2000 dans une chorégraphie de Lionel Hoche et des décors et costumes de Anne-Marie Pécheur. Il travaille actuellement à un Faust, d'après Lenau, pour le Théâtre du Capitole de Toulouse (création en avril 2005).

Philippe Fénelon a réalisé un film, "Carnet I - Anne-Marie Pécheur", qui a été montré aux États-généraux du documentaire" à Lussas (2002).

Résidant à Barcelone depuis 1980, il a été Pensionnaire de la Casa Vélasquez en Espagne (1981-1983), avant d'être invité en 1988 à Berlin par le Deutscher Akademischer Austauchdienst. Pour son œuvre pour piano Épilogue, il a reçu en 1980 le Prix Stockhausen à Bergame (Italie). Prix Georges Wildenstein en 1983, Prix Hervé Dugardin (Sacem) en 1984, Bourse de la Fondation Beaumarchais en 1990, Prix Villa Médicis hors les murs en 1991, il a aussi reçu le Prix des nouveaux talents en musique dramatique de la SACD en 1992. Il a été nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite en 2000.








Pour en savoir plus

http://www.philippefenelon.net

Contexte CIRM

  • Programmation de "Die Nacht", dans le cadre du Festival MANCA 2007 "Mouvements", jeudi 8 novembre 2007, au Théâtre de la Photographie et de l'Image (Nice), par Pascal Contet.


Notices des oeuvres de cet artiste disponibles sur le site



Dernière mise à jour le 24/08/2007 Extranet artiste
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011