CIRM Manca 2013

Compositeurs et interpr�tes

« Retour page précédente

BIOGRAPHIE DE SARA JOBIN

Chef d'orchestre

Sara Jobin a dirigé les représentations de "Tosca", "Dier fliegende Holländer", "Norma", et la première mondiale "d’Appomattox" de Philip Glass pour l'Opéra de San Francisco. Elle a également dirigé la production "Le Petit Prince" de la compagnie de Rachel Portman en mai dernier ainsi que d’autres productions pour le Centre Opéra de San Francisco  dont "Transformations" de Conrad Susa, "L'Ours", "La Fontaine de jouvence du Dr. Heidegger" et "Emilie et Egon". De récentes prestations incluent d’ailleurs "Carmen" à l'Opéra d'Anchorage, un enregistrement live du "Volpone" de John Musto à l’Opéra Wolf Trap, "Carmen", "La Bohème", "Le Barbier de Séville" et un prochain "Faust" à l'Opéra Tacoma, des représentations de "Der fliegende Holländer" à l’ Opera Arizona et une version feu d’artifice de l'opéra "Les Sept Péchés Capitaux" à l'école Crucible des arts du feu à Oakland. La saison dernière, elle fait ses débuts à l'Orchestre symphonique de la Silicon Vallée en dirigeant Strauss, et bientôt, fera ses débuts avec le Philharmonique de Dayton.

Les enregistrements de Sara Jobin avec Fredérica von Stade pour la première mondiale de "River of Song" de Chris Brubeck sont distribués par Convergence du label Koch, disponibles sur Amazon.com et itunes. Brubeck a écrit cette pièce pour elle et la Tassajara Symphony, un orchestre créé en 1998, qu’elle dirige pendant 4 ans.

À 16 ans, elle suit les cours des universités de Harvard et de Radcliffe, où elle devient une spécialiste de la musique de Leonard Bernstein. Après l’obtention de son diplôme, elle étudie la direction avec Charles Bruck à l'école de Pierre Monteux. En 1999, elle est la première à recevoir le prix "Women’s Philarmonic" de JoAnn Falletta.

En 2004, elle a l'honneur de rentrer dans l'histoire en tant que première femme chef d’orchestre des principales représentations à l'Opéra de San Francisco. La Fondation Solti la récompense avec un Special Grant en 2006. Elle est chef invitée à Harvard en 2008.

Impossible de l’enfermer dans une case, Sara Jobin est aussi ceinture noire de judo et a été championne nationale 2006 au Ju-no-kata. Depuis 2001, elle chante dans une chorale gospel à l'Église Commémorative Glide à San Francisco.


Sara Jobin has conducted performances of Tosca, Der fliegende Holländer, Norma, and the world premiere of Philip Glass’ Appomattox for San Francisco Opera, and led a production for that company of Rachel Portman’s The Little Prince last May.  She has also led productions for the San Francisco Opera Center including Conrad Susa’s Transformations, The Bear, Dr. Heidegger’s Fountain of Youth, and Egon und Emilie.  Recent credits elsewhere include Carmen with Anchorage Opera; a live recording of John Musto’s Volpone at Wolf Trap Opera; Carmen, La Bohème, Il Barbiere di Siviglia and an upcoming Faust at Tacoma Opera; performances of Der fliegende Holländer with Arizona Opera, and a fire opera version of The Seven Deadly Sins at the Crucible School for Fire Arts in Oakland.  Last season she made her debut with Symphony Silicon Valley conducting Strauss, and soon will debut with the Dayton Philharmonic.

Ms. Jobin’s recording with Frederica von Stade of the world premiere River of Song by Chris Brubeck can be heard on Convergence on the Koch label, available on Amazon.com and itunes.  Brubeck wrote the piece for her and the Tassajara Symphony, an orchestra she directed for four years after its founding in 1998.

At age 16 she attended Harvard and Radcliffe Colleges, where she was a Leonard Bernstein Music Scholar.  After graduation, as a John Knowles Paine Travelling Fellow, she studied conducting with Charles Bruck at the Pierre Monteux School.  In 1999 she was the first recipient of the JoAnn Falletta Award from The Women’s Philharmonic, and in 2004 she had the honor of making history as the first woman to conduct mainstage subscription performances at San Francisco Opera.  The Solti Foundation acknowledged her with a Special Grant in 2006, and she was a Visiting Artist at Harvard in 2008.

Not one to fit neatly into categories, Sara Jobin has a black belt in judo, and was the 2006 national champion in Ju-no-kata.  Since 2001 she has been singing in the gospel choir at Glide Memorial Church in San Francisco.

March 2009
source : site officiel de Sara Jobin


Contexte CIRM




Dernière mise à jour le 08/11/2009 Extranet artiste
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011