CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

LES CHAMPS DE L'OMBRE BLANCHE

Ecouter les enregistrements

Les champs de l'ombre blanche de François PARIS

Année de composition : 1993
Durée : 20.00 minutes

Formation :

Pour soprano, 3 flûtes, harpe et 2 claviers électroniques

Notice :

Dans ce cycle, j'ai voulu réaliser une partition qui puisse être interprétée aussi bien du point de vue instrumental que du point de vue technologique. Je n'écris jamais pour un dispositif technologique donné mais je demande à la technologie de réaliser ce que j'écris. Dés lors, cet aspect de mon travail devient un élément d'interprétation soumis à variation au gré de la sensibilité musicale de ceux qui le mettent en oeuvre (chef, solistes, techniciens du sons...)

Cette oeuvre constituait aussi pour moi une étude préludant la mise en chantier d'un opéra sur lequel je travaille aujourd'hui. J'ai donc, ici, expérimenté quelques techniques qui ont été reprises dans mon travail ultérieur. J'y vois aujourd'hui deux axes principaux: le rapport à l'électronique (comme support dramatique intégré à l'orchestration) et le rapport au texte. J'ai décidé, dans ma musique vocale de refuser l'utilisation de textes existants et de chercher d'autres chemins. Dans cette démarche, quelques mots clés servent de pôles sémantiques au reste du texte qui les colore, les appuie ou les rejette. Ces mots clés sont en quelque sorte orchestrés par le reste du texte.  Cette démarche  s'articule donc en trois points: les mots clés, l'orchestration par le texte de ces mots clés et enfin, l'orchestration instrumentale qui intervient dés lors comme un nouvel élément du "contrepoint dramatique".

Le cycle a été créé en plusieurs étapes: les champs 1, 2 et 4 sont des pièces d'ensemble, la création a eu lieu le 16 mai 1991. Le champ 3 est le premier "miroir" du cycle. J'entends par "miroir" le fait que l'interprète, ici la voix, se mélange à son (ses) double(s) préalablement enregistré(s). La version réunissant les champs 1,2,3 et 4 a été créée en octobre 1992. Un deuxième miroir intitulé "Lecture d'une vague" peut,  suivant les concerts prendre place au début du cycle, il a été écrit pour la flûtiste Cécile Daroux . Ce fragment a  été créé  séparément en octobre 1992. Une version réunissant  pour la première fois les 5 champs. a été créée le 16 mai 1993. Une nouvelle version du champ 3 est présentée ici en création. Les "miroirs" de la soliste qui étaient auparavant enregistrés sur bande sont aujourd'hui joués en direct par trois contrôleurs à vent qui pilotent deux échantillonneurs. Je tiens à cette occasion, à remercier tout particulièrement Frédéric Voisin de l'IRCAM qui a pris beaucoup de son temps pour que cette nouvelle version puisse exister.
Lecture d'une vague et le Champ 1 sont dédiés à Cécile Daroux, le Champ 2 à Danièle Arrigoni, le Champ 3 à Liliane Mazeron et le Champ 4 à Martin Laliberté.

François Paris





Extranet artiste Dernière mise à jour le 18/12/2009
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011