CIRM Manca 2013

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

SUR LA NUQUE DE LA MER éTOILéE

Sur la nuque de la mer étoilée de François PARIS

Année de composition : 2004
Durée : 17.00 minutes

Formation :

NOUVELLE VERSION POUR 19 INSTRUMENTS (2002 / 2003). 2 grandes flûtes en ut, 1 hautbois, 2 clarinettes Si B (la deuxième joue aussi la clarinette basse), 1 Basson, 1 Cor en Fa, 1 trompette, 2 claviers électroniques, 1 percussion (3 cymbales antiques, 2 bongos, 1 wood-block et une grosse-caisse), 3 violons, 2 Alti, 2 violoncelles, 1 contrebasse La partition est écrite entièrement en sons réels (sauf la contrebasse qui sonne une octave au-dessus).

Editeur

Ricordi (en location)

Contexte CIRM

  • Technique GRAME : CONCERT Création “Sur la nuque de la mer étoilée “ version pour 19 instruments et électronique, le jeudi 10 mars 2005. Dans le cadre des Journées GRAME,au Musée d’Art Moderne (Saint-Etienne), par l’Ensemble Orchestral Contemporain, direction Daniel Kawka. Technique GRAME / CIRM. Commande du GRAME.(programmée également le dimanche 20 mars 2005 à 18h30 à la Chapelle de la Trinité, Lyon.)

Notice :

Cette œuvre constitue un nouveau développement de celle, éponyme, écrite en 1994 qui était une commande d'Etat pour l'ensemble TM+.

                                                                                                                                               J'entends par nouveau développement le fait qu'au-delà de l'orchestration nouvelle réalisée ici, dans le dessein d’élargir les espaces sonores investis par la première version, les structures de l'œuvre ont été profondément modifiées, aussi bien sur le plan de la construction harmonique que par l'ajout de parties nouvelles.

 

Il s'agit donc ici d'une partition radicalement différente de la première version, et si le titre demeure, c'est à cause de l'utilisation permanente des matériaux déclinés en 1994. Ces sources sont aujourd’hui conjuguées avec les nouvelles possibilités créées par l'évolution de mon langage musical. Il ne s’agit en aucun cas d’un « work in progress », cette nouvelle version ne se substituant pas à la précédente.

Le titre générique fait référence à un texte écrit en 1917 par le peintre expressionniste allemand Ludwig Meidner ("Im Nacken das Stermeer")

"De temps à autre quand, la nuit, poussé vers la ville, le front audacieux et bas, sur la nuque de la mer étoilée, je longe les plaines en courant... Les cris des nuages me cernent, les buissons vacillent, un lointain battement d'ailes et des types, sombres et qui râlent. La lune brûle mes tempes éraillées. Nous traversons l'espace à la voile, mon ombre - ce long chien - et moi... "(Traduction : François Mathieu)

Cette nouvelle version est une commande du GRAME (Centre National de Création Musicale)  pour l’Ensemble Orchestral Contemporain. La partie électronique a été réalisée par Christophe Lebreton, l’œuvre est dédiée à Pierre-André Valade.





 





Extranet artiste Dernière mise à jour le 08/11/2010
Présentation Activités Au Fil Des Jours Ressources

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

GET FLASH





 

Design by WEBSTORE 2011