CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2021
MANCA

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

Actualité du Jeudi 03 Novembre 2005 à 22h30

CONCERT MANCA 2005 - FORUM II DES ETUDIANTS

Jeudi 3 novembre à 22h30 - A la Villa Arson - Au programme : Stephano Mattiusi et Ruan Graziano "Violent Feelings", Sébastien Magne et Guillaume Contré "Un air d’autoroute" et "Citylight", Per Anders Nilsson et Jim Berggren "Re-created Memory" et "Memento Mori", Laurent Cyprien Giraud "Le Littoral", Anders Forslund "Way out".

Stefano Mattiusi (1978)
Diplômé en musicologie, il étudie la ”Musique et les Nouvelles Technologies” au Conservatoire “G. Tartini” à Trieste et le droit à l’Université de Trieste.
C’est un grand collectionneur de films d’horreur, de policiers italiens et de westerns spaghetti. Il joue de la guitare et du piano jazz.
Il est aussi l’attaché de presse du Festival international “Nei Suoni dei Luoghi – In the Sound of Places” (dans le son des lieux).
Ses centres d’intêret sont le montage vidéo et la musique électronique.

Graziano Ruan
(1980)
Il étudie la “Musique et les Nouvelles Technologies” au Conservatoire “G. Tartini” à Trieste. Il est intéressé par toute sorte de musiques et dans l’informatique et il est un incontrôlable expérimentateur de machines Csound and techno-drum.
Il crée sa musique très originale en utilisant les sons au gré de ses envies et de son fidèle ordinateur.

Violent Feelings (2004) Vidéo musicale
Le 20ème siècle a été une période historique caractérisée par une violence totale aussi exprimée par les médias. Très souvent le cinéma et la musique sont “un crescendo dans la violence”. Notre travail veut représenter cette idée. D’un point de vue musical un “electronic-techno drum” pourrait bien représenter cette agressivité du genre humain.
Le philosophe anglais Thomas Hobbes dit “Homo homini lupus” ( l’homme est un loup pour l’homme). L’homme porte en lui la violence et, le cinéma a toujours représenté cette tendance congénitale du mal.
Les ingredients de base de Violent Feelings sont nourris de l’influence de films violents tel que le film policier italien “Roma a mano armata” (1976), le film d’horreur “Halloween” (1978), et de deux dessins animés “Asterix and Cleopatra” (1968) et Tom & Jerry’s “Kitty foiled” (1947).
L’influence hypnotique de “l’electronic-techno drum” permet à la vidéo de mettre l’accent sur toute une palette d’expressions assemblées de manière originale.
Les éléments de départ ont subit une transformation linguistique : la violence et le sens de l’humour sont le “leit motiv” de ladite vidéo.
----------
Sébastien Magne (1975)
Diplômé d’un DEUG de philosophie, il a également suivi pendant une année aux Beaux Arts. Il est président de l'association Convergence (pour la promotion de l'art contemporain). Il a déjà réalisé plusieurs expositions photos et vidéos : en 2004 deux courts métrages «Traquée» et «Îlot M», une installation vidéo suite à une résidence au Festival « Les printemps dans la rue » (St Etienne ), et en 2005 il réalise une installation vidéo intitulé « Vidéoacousma ».

Guillaume Contré (1979)
Il a étudié l’histoire de l’art puis suivi un cursus de composition Acousmatique au CNR de Perpignan où il a suivi des cours de composition, de création et d’interprétation de pièces. Membre de l’équipe Futura et Motus, il a aussi été membre du groupe de rock expérimental « Absinthe (provisoire) », album enregistré à Chicago en 2002, sortie chez hydrophonics en 2003.
Il a aussi effectué des stages d’interprétation acousmatique (Paris, Noicatarro It.) et des animations d’émissions radiophoniques sur diverses radios locales.
Parallèlement il pratique de l’improvisation (guitare préparée) dans divers collectifs et collabore avec des danseuses, vidéastes, instrumentistes pour œuvres mixtes.

Un air d’autoroute
(2005) Vidéo musicale
Compositeurs : Guillaume Contré et Nathanaëlle Raboisson
Vous voici au volant, remontant un boulevard la nuit, seul, face à vous même.
Citylight (2005) Vidéo musicale
Compositeur : Guillaume Contré
Le passage “souterrain” de la vie à la mort.
----------
Per Anders Nilsson (1954)
Per Anders NILSSON est à la fois compositeur (EAM) et improvisateur. Durant les années 1970 et 80 il pratique l'improvisation comme saxophoniste. De 1981 à 1987 il suit différentes classes à l'université de Göteborg, parmi lesquelles celles de Jan Garbarek et du compositeur Pär Lindgren.
Durant ces mêmes années il joue avec des musiciens comme Willem Breuker, Anthony Braxton et Palle Mikkelborg. Il a également travaillé avec Karin Krog et John Surman ainsi qu'au sein de ses propres orchestres à Göteborg.
Dans ses travaux récents il s'est dirigé plus nettement vers les musiques électroacoustiques et les installations sonores tout en continuant la pratique de l'improvisation avec l'ordinateur.
Il enseigne actuellement à l'EAM et dirige également le Studio Lindblad , à l'Ecole de Musique de l'Université de Göteborg.
Il a joué pour plusieurs ICMC (International Computer Music Conferences), à Aarhus, Banff, Thessalonique, Pékin et Miami. L'Ina-GRM lui a commandé une œuvre, créée à Paris au printemps 2003. Il a également été compositeur en résidence au CNMAT de Berkeley et coordinateur musical de l'ICMC 2002

Jim Berggren (1949)
Artiste, ayant fait ses études à Gerlesborgsskolan en 1969 et plus tard à l’école des beaux-arts de Valland à Göteborg (1970 – 1976). Jim a été repéré – entre autres – par son travail graphique. Dans les années 70, il fut l’un des premiers fondateurs du groupe « Bolaget Yardagsbilder » (everyday pictures company), avec l’intention de faire de l’art « pour les gens ». Au début des années 90, Jim commence à travailler l’art digital et accède à la tête du « Fine Arts and New Media » de l’école des beaux-arts de Valand School, à l’université de Göteborg de 1995 à 2000. Il a aussi travaillé dans l’art public tel que la peinture murale, etc…
Jim Berggren expose régulièrement : Kristinehamns Konsthall and Tommarps Kungsgard en 2003, « Visual shape » dals Langed Konsthall 2005. Plusieurs travaux en vidéo, en collaboration avec Per Anders Nilsson. …

Re-created Memory
Acousmatique et vidéo
Quelques fois un son, une image, un goût ou une odeur nous recontruisent une mémoire. Tel est le sujet de cette œuvre, quelle sorte de mémoire ressurgit en chacun de nous pour « re-créér ». L’œuvre fait partie d’un projet de recherche en section « arts appliqués » de l’Université de Göteborg, appelé « Divergence », où les thèmes et sujets qui semblent impossible à unifier se rassemble. Les images de Jim Berggren sont des aquarelles représentant un lac en Suède ; puis digitalisées, jusqu’à devenir animées. A l’origine, la pièce « La gamme Voiture XM » est une commande du GRM (Paris), créée au printemps 1999. L'idée originelle de cette oeuvre était de créer quelque chose de beau à l’opposé de quelque chose de bruyant et de "mauvais", telle une voiture. Bien-sûr le choix de Citroën était évident pour composer de la musique concrète. C’est une marque française que j'ai déjà eu l’occasion d’avoir. Le bruit de cette grande source de pollution a-t-il pu être transformé en musique ? Je dirai oui !

Memento mori
Acousmatique et vidéo
L’œuvre est entièrement créée en digital mais quelques sujets choisis ont été matérialisé, comme les sculptures suèdoises en bois. Le titre provient d’une inscription d’un cimetière aux abords duquel passe le tram, il est bien connu des habitants de Gothenburg. Bien-sûr tous les objets ou espaces virtuels sur la vidéo ont un rapport avec la mort, il s’agit peut-être de vieilles tombes d’une culture oubliée. Qui sait ?

----------

Laurent Cyprien Giraud (Nice, 1982)
Il étudie l'orgue, l'harmonie et la composition électroacoustique au Conservatoire National de Région de Nice, où il obtient en 2004 son Diplôme d'Etudes Musicales.
Titulaire de l'orgue Cabourdin de Mougins (06) de 2000 à 2003, il est maintenant organiste à l'église St Pierre d'Arène à Nice.
Ses pièces électroacoustiques ont été diffusées à Nice, ainsi qu'à Marseille dans le cadre de rencontres ou de forums d'étudiants et prochainement dans le cadre des Journées de l’Electroacoustique, au CNSMD de Lyon.
Il anime un atelier d'initiation à la musique assistée par ordinateur (mao), pour les enfants au CIRM, (Nice).

Le littoral
(2005) Acousmatique
Texte de Patrice Beray :  "L'infini s'éteint ici".
Lieu de l'abord et de la perdition, lieu de la confusion et du partage, lieu où les eaux s'abîment dans les sables et où les sables sont en eau, lieu de plaisance, lieu d'aisance, lieu des morts rendus par l'eau, lieu des prémices, lieu du renouvellement, lieu inconstant, instable, lieu de rien, non lieu, le littoral.
----------
Anders Forslund (Norrköping, 1978)
Il a étudié à l'école de Gotland en classe de composition de musique pendant deux années. Il est maintenant étudiant en première année à l'académie de musique et de théâtre à l'université de Gothenburg. Son professeur en composition est Ole Lützow-Holm.

Way out Violon et électronique
« Le titre du morceau a une signification privée pour moi. Mais je souhaite que l'auditeur trouve sa propre interprétation du titre et de la musique ».

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019