CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

Actualité du Vendredi 18 Juin 2004 à 18h00

CONCERT à Nice de “Ipso“ - production CIRM 2004

Vendredi 18 juin 2004 - Au Théâtre de la photo et de l'image - "Ipso" de Gilles Racot - CREATION MONDIALE Production CIRM 2004  par Claude Crousier : clarinette basse et Michel Pascal : clavier électronique - au programme : François Bousch "Sirènes" création mondiale et Claude Crousier "Proposition subordonnée". Textes de Maxime Pascal.


« Beyond »
Un voyage dans l’espace des mots et des sons des clarinettes quelquefois transformés par l’électronique en temps réel( logiciel Max MSP ), des sons  fixés dans l’ordinateur ou du clavier électronique. Quelques textes poétiques originaux de Maxime Pascal ponctuent  le concert et jouent au fil rouge entre chacune des pièces musicales.

clarinettes et  processeurs, Claude Crousier
clavier électronique, Michel Pascal
son, Nicolas Deflache
technique CIRM & Studio Instrumental


"Sirènes" de François Bousch
Cette œuvre a été écrite à la demande de Claude Crousier et Michel Pascal, cofondateurs du Studio Instrumental, sur le thème du voyage.
Comment interpréter ce thème si souvent présent dans la littérature et les mythes anciens ? Je suis parti d’un son fantastique que Claude Crousier m’a joué à la clarinette basse et qui m’a fait pensé à la sirène d’un bateau entrant ou sortant d’un port. Ce son magique et riche a engendré la pièce sur le plan formel et sonore. Peu à peu, le décor se précise, et le voyage commence. Le son engendre une modulation. Celle-ci se transforme en bruits et percussions qui se résolvent en souffles. Le voyage sonore se poursuit autour de ces pôles. Il se terminera dans le chant des sirènes chères à Ulysse.
Cette œuvre est le résultat de la convergence de talents créatifs et musicaux.
Nous avons, dans un premier temps, exploré avec Claude Crousier le potentiel sonore inhabituel de la clarinette basse. Puis, Pascal Gobin, nous a permis d’enregistrer de nombreux sons qui se retrouveront ensuite sur la partie fixée de l’œuvre. Enfin, Michel Pascal a réalisé une version avec échantillonneur !
Cette œuvre est dédiée à Claude Crousier, Pascal Gobin et Michel Pascal, en toute amitié, et à tous les amoureux de cet instrument magnifique : la clarinette basse.
François Bousch


Propositions Subordonnées” de Claude CROUSIER
Pour clarinette sib et traitements de sons en direct, est une œuvre conçue a partir des effets de traitements de sons ; un travail de composition à partir de la matière sonore.
Cette oeuvre, semi-écrite, est également une proposition aux traitements de sons  de l’ordinateur avec lesquels le clarinettiste voyage. Mais où se situent les propositions ? Dans les gestes musicaux de l’instrumentiste ? Dans les programmations du logiciel ? Dans les subtiles manipulations des pédales de controle ? Dans l’imaginaire du compositeur et du musicien ?  Autant d’éléments qui permettent une interprétation et un cheminement musical.

Improvisation
Pour clarinette s et clavier électronique et sons fixés est une commande du  Studio Instrumental

Ipso de Gilles Racot
Pour clarinette sib, clavier électronique et sons fixés est une commande du  Studio Instrumental en coproduction avec le Centre International de Recherche Musicale (CIRM)

`
Les trois créations de ce concert ont bénéficié de l’aide du  Comité d’Aide à la Création du Conseil Régional et de la Direction Régionale de la Culture de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.



François Bousch
Il a reçu des commandes principalement de l'État, de l'Opéra de Paris, Radio France, l'Institut National de l'Audiovisuel, l'Itinéraire, Ars Nova, Boulogne, Evry...
Ses œuvres utilisent aussi bien les moyens classiques que les nouvelles technologies (5 pour orchestre avec ou sans solistes, 11 pour ensemble instrumental ou musique de chambre, 5 pour solistes, 11 avec dispositif électroacoustique ou bande).
Elles ont été jouées dans de nombreux festivals, tant en France qu'à l'étranger et radiodiffusées dans de nombreux pays.

Gilles  Racot
Gilles  Racot  est né aux Pavillons sous Bois (93) en août 1951.
En même temps que des études d'arts plastiques à Paris (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués), il poursuit des études musicales prolongées par l’exercice autodidacte de la composition musicale.
Mention au Prix International de Composition de l'Akademie der Künste de Berlin (1970).
Élève de Pierre Schaeffer et de Guy Reibel au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (79-82). Depuis 1983, collaborateur libre de l'INA-GRM, Il y réalise plusieurs pièces mixtes associant des dispositifs instrumentaux et leurs transformations par ordinateur organisées sur support. Il est intervenu dans ce cadre à la naissance de concepts de plusieurs logiciels de traitements du son.
Par ailleurs, l'écriture de ses œuvres instrumentales s'enrichissent de techniques dérivées de ce travail sur le son.
Il participe aux réalisations musicales de l’équipe pédagogique de l'émission "l’Oreille en Colimaçon” de France-Musique (1982-86). En 1985 est associé aux travaux de la recherche musicale de l'IRCAM. Lauréat du Prix Villa Médicis "hors-les-murs" (1995). Compositeur en recherche dans l'équipe "Analyse/Synthèse" de l'IRCAM (1998). 
Prix au Concours International de Musique Électroacoustique de Bourges (1998) avec Vifs Instants pour ensemble instrumental  et  électroacoustique.
Subgestuel pour six percussionnistes et électroacoustique, interprétée par “Les Percussions de Strasbourg”, est sélectionnée pour le “Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2002”.

Maxime Pascal
Elle vit près de Marseille et se consacre à l’écriture après avoir partagé les déambulations de quelques compagnies de danse contemporaine. Elle a travaillé notamment comme assistante de Josette Baïz et de Bernard Menaut et mis en scène des spectacles de musique vivante : Icare, au Festival MANCA de Nice, et Candlelight Interference, avec Joëlle Léandre. Elle vient d’achever une histoire adressée aux enfants.
Never, paru aux Éditions du Scorff en septembre 2000, est son troisième manuscrit.

(Rédaction du programme par Michel Pascal, juin 2004)

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019