CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2020
MANCA

BIOGRAPHIE DE COMPAGNIE DE SUSAN BUIRGE

Compagnie de danseurs

La compagnie de Susan Buirge est en résidence permanente à la fondation Royaumont dans le cadre du centre de recherche et de composition chorégraphiques qui bénéficie du soutien du ministère de la Culture et de la Communication/Drac Ile-de-France, du conseil général du Val d’Oise et de la région Ile-de-France.

Susan Buirge, chorégraphe
Susan Buirge danse depuis son enfance. Elle découvre la danse moderne lors de ses études à l’université du Minnesota, puis elle étudie à la Juilliard School, à New York. Elle danse dans l’Alwin Nikolais Dance Theatre de 1963 à 1967. Dès 1967, elle poursuit sa propre voie et oriente son travail vers l’épure, les processus répétitifs et diversifie ses explorations. En 1970, elle s’installe en France où elle développe une grande partie de son œuvre, dont Parcelle de Ciel (1985) qui scelle sa notoriété. Conceptuelle, elle rejoint les courants minimalistes abstraits tout en défendant une danse sensuelle. En 1989, elle voyage pour se nourrir d’autres traditions (Ethiopie, Grèce, Syrie, Japon, Taiwan et Inde). Première chorégraphe résidente de la Villa Kujoyama de Kyoto (1992), elle trouve au Japon une terre propice à ses recherches sur les relations entre art traditionnel et art contemporain, notamment pour Le Cycle des Saisons (1994-1998), œuvre magistrale en quatre parties pour sept danseurs contemporains japonais et un ensemble de musiciens de gagaku. Elle refonde en France une compagnie pour laquelle elle chorégraphie Le jour d’avant (1999), puis Le jour d’après (2000), L’œil de la forêt (2002), Soli (dont 3 reprises, 2005), A l’abri des vents et At a Cloud Gathering (2006).
Ses carnets de notes ont été publiés aux Editions Le bois d’Orion : En allant de l'ouest à l'est (1996), Dans l'espace des saisons (1998) et L’œil de la forêt (2002). Susan Buirge a toujours entretenu une étroite relation avec la musique contemporaine.
Son ami Philip Glass lui offre une musique pour En allant de l’ouest à l’est (1976). Puis elle commande des musiques à Ragnar Grippe pour Lapse (1978), Restes (1979), Tamis (1980) et Des Sites (1983) ; à Jean-Yves Bosseur pour Charge Alaire (1982, présenté à l’aérodrome d’Aix-Les milles) ; à Luc Ferrari pour Les yeux de Mathieu (1984, un film pour La Sept) ; à Steve Lacy et son sextette pour Artémis (1988, Grande Halle de la Villette) ; à Marian S. Kouzan pour Grand Exil (1990) ; à Patrick Marcland pour Le jour d’avant (1999) et Le jour d’après (2000) et à Jean-François Laporte (L’œil de la forêt, 2002). Elle a en outre collaboré avec Tomihisa Hida à une adaptation de musique de gagaku pour les quatre pièces du Cycle des saisons (1994 à 1998).

Les danseurs de la compagnie de Susan Buirge
Michel Barthôme

Michel Barthôme commence son apprentissage de la danse à Toulouse et se perfectionne à Paris. Au début des années 1980, il intègre la compagnie de Quentin Rouillier. Puis il danse pour les chorégraphes Charles Cré-Ange, Michel Kéléménis, Angelin Prejlocaj, Maïté Fossen, Stéphanie Aubin, Marceline Lartigue. Fidèle danseur de Susan Buirge depuis de longues années, il a participé à Parcelle de ciel (1986), la trilogie Artemis (1986-1988), Le jour d’avant (1999), Le jour d’après (2000), Sas (2002, reprise 1993), L’œil de la forêt (2002) et En dessous (2005). Il intervient en outre dans le cadre de l’Abbaye aux enfants, à Royaumont.

Sylvie Berthomé

Sylvie Berthomé se forme à la danse contemporaine auprès de Christine Gérard, tout en faisant des études universitaires en droit et sociologie. Elle complète sa formation à l’université Paris Sorbonne et auprès d’Odile Roquet (en kinésiologie), Ruth Barnes, Sophie Lessard et Didier Silhol. Elle travaille avec Robert Kovitch et Karin Waehner lors de formations continues au Théâtre Contemporain de la Danse. Elle suit les ateliers d’improvisation et de composition avec Susan Buirge en 1996, 1997 et 1998. Interprète pour les chorégraphes Christine Gérard, Dominique Petit, Daniel Dobbels, Véra Noltenius, Brigitte Asselineau. Elle est danseuse pour Susan Buirge depuis 2000. Elle mène également un parcours personnel de chorégraphe. Artiste-pédagogue, elle intervient notamment auprès d’étudiants en écoles d’art et dans le cadre de l’Abbaye aux enfants à Royaumont.

Thierry Lafont
Parallèlement à des études d’histoire de l’art, Thierry Lafont commence la danse à Clermont-Ferrand avec Anne Depuytorac, de 1988 à 1990, puis part au Conservatoire de La Rochelle (1990-1991) où il travaille avec Colette Milner, Brigitte Asselineau et Régine Chopinot. Il obtient ensuite une bourse du ministère de la Culture pour ses études qu’il mène d’abord à Paris, où il suit des formations avec la Compagnie Anne Marie Reynaud, Karin Waehner, Christine Gérard, Paola Piccolo, Brigitte Asselineau, puis à Marseille avec Cathy Bezeix, Bertrand Papillon, Nicole Claire Perrault et Dany Brians. En 2003, il suit la formation de formateurs à la culture chorégraphique mise en place par Laurence Louppe au Cefedem-Sud d’Aubagne. Interprète pour plusieurs compagnies, il rejoint en 2001 la Compagnie de Susan Buirge après avoir suivi une formation auprès de la chorégraphe entre 1998 et 2000. Chorégraphe de la compagnie AXOTOLT, basée à Clermont-Ferrand, il a créé plus d’une dizaine de pièces dont le trio Distéso, berceuse en 2000, grâce à une bourse chorégraphique et musicale de Royaumont. Il intervient en outre dans différentes structures culturelles, scolaires ou universitaires en France et à l’étranger, et à Royaumont dans le cadre de l’Abbaye aux enfants.
 
Young-ho Nam
Young-ho Nam est originaire de Corée du Sud. Elle obtient sa licence de danse contemporaine à l’université féminine Ewha de Séoul. En 1990, elle s’installe en France. Dès 1993, elle intègre la Compagnie Taffanel et participe à de nombreuses créations jusqu’en 1998. En parallèle, elle poursuit sa carrière en Corée du Sud dans la compagnie ZOOM, et enseigne la danse auprès d’étudiants et danseurs professionnels dans des universités coréennes, des écoles de danse, des compagnies et des festivals. En 1999, elle cofonde la compagnie Rascalou-nam ; ses créations sont présentées en France et en Corée du Sud. Elle rencontre Susan Buirge en participant à son atelier de composition chorégraphique en 1998. Elle danse dans sa compagnie depuis 2000.

Nicole Piazzon

Nicole Piazzon est interprète pour la Compagnie Antra (Sophie Lemosof) dès 1987, pour le Ballet Théâtre de la Seine et pour la Compagnie Faizal Zeghoudi, puis chorégraphie elle-même, notamment pour les enfants. En 2004-2005, elle dirige la chorégraphie de l’opéra contemporain Cuore – livret et mise en scène de Caroline Gautier, musique de Carlo Carcano – pour 40 jeunes garçons, présenté notamment à l’Opéra Bastille de Paris. En 2002, Nicole Piazzon rencontre Susan Buirge en participant aux ateliers de répertoire et d’improvisation à Royaumont. Elle est membre du Groupe de recherche 2004-2006 du CRCC et entre dans la compagnie de Susan Buirge en 2005 avec la reprise du solo En allant de l’ouest à l’est.

Régis Rasmus

Régis Rasmus s’est formé auprès de Cesc Gelabert, Alwin Nikolais et Murray Louis, Odile Duboc, Myriam Berns… Lauréat du concours « Passeport pour la danse » à Salon de Provence, il danse sous la direction de Marie-Hélène Desmaris, Annie Delichères ou encore Philippe Découflé pour la clôture des Jeux olympiques en 1992. Il crée la compagnie ADAM en 1996 et chorégraphie son premier solo Voilà pourquoi. Puis il collabore avec des danseurs/chorégraphes telles que Fannette Chauvy ou Stephanie Roussel. En janvier 2002, il se tourne vers de nouveaux partenaires et propose Trace 421 ou quatre secousses imaginaires, pièce pour deux danseurs, un musicien et un comédien clown. Il participe à plusieurs manifestations dont la Biennale de la danse en 1998, 2000, 2002 et 2004. Membre du Groupe de recherche 2004-2006 du CRCC, il participe à la pièce En dessous de Susan Buirge pour l’inauguration de la Bibliothèque de l’Imec à l’abbaye d’Ardenne en janvier 2005.

(Photo "A l'abri des vents" : gilles Abegg)


Contexte CIRM




Extranet artiste

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019