CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019

BIOGRAPHIE DE JOHN REA

Né(e) le 14/01/1944 Toronto

Compositeur

John Rea écrit dans des genres très variés : musique de chambre instrumentale, théâtre musical, musique électroacoustique, musique de scène, oeuvres pour grands ensembles et oeuvres vocales... faisant l'objet de nombreux prix et commandes.

Parmi ses dernières créations, mentionnons : "Singulari-T (Tombeau de Ligeti)," pour quinze instruments (Montréal, 2007) ; "Figures hâtives", pour violon solo et orchestre sym-phonique (Montréal, 2006) ; "Accident : Tombeau de Grisey", pour douze instruments (Paris, 2005) ; "Schattenwerk", pour deux violons (Halifax, 2003); une orchestration pour quinze instruments et deux chanteurs de "Sieben frühe Lieder" de Gustav Mahler (Montréal, 2003) ; "J'ignore si j'étais un homme rêvant alors que j'étais un papillon, ou si je suis à présent un papillon rêvant que je suis un homme" [Homme Papillon] pour vingt-sept instruments et piano numérique, le Disklavier (Montréal, 2002) ; "Sacrée Landowska," théätre musical (Montréal, 2001) ; "Music, according to Aquinas", pour choeur de chambre, deux clarinettes et violoncelle (Vancouver, 2000).

Sa réorchestration (1995), pour vingt et un musiciens, de l'opéra "Wozzeck" d'Alban Berg fut présentée dans une nouvelle production au Théâtre du Nouveau Monde (Montréal) à la fin du mois de juin 2006. Une autre production de cet opéra est créée à l'Opéra de Lille (France) en collaboration avec l'ensemble ICTUS (Belgique) en janvier 2007.

De 1979 à 1980, John Rea vit à Berlin, puis en résidence  de compositeur à Mannheim en 1984 ; ses oeuvres sont alors interprétées à Cologne et à Stuttgart. Ses compositions sont diffusées à travers le monde, entre autres au New Music America Festival à Philadelphie aux États-Unis, à L'Itinéraire, le Festival Musica, et le Festival "Présences" en France, en Hongrie, au Festival de Liège en Belgique, au Festival de Hollande de même qu'aux festivals de la Société internationale pour la musique contemporaine (SIMC) au Danemark, au Canada et en Suède.

Professeur de composition, de théorie et d'orchestration à l'Université McGill depuis 1973, John Rea fut le doyen de la Faculté de musique, connue aujourd'hui sous le nom de l'École de musique Schulich, entre 1986 et 1991. Le Conseil québécois de la musique lui attribue le Prix Opus du compositeur de l'année pour l'ensemble de son oeuvre durant l'année 2005. En 2006, le Prix Serge- Garant lui a été attribué par la fondation Emile-Nelligan (Québec).

Quant à ses activités d'administrateur culturel, il est l'un des cofondateurs de deux sociétés de musique à Montréal (Les Événements du neuf et Traditions musicales du monde). Il travaille depuis plus de vingt-cinq ans au sein d'une société de concert, la SMCQ. Depuis quinze ans, il collabore étroitement avec le FORUM International du Nouvel Ensemble Moderne (NEM) et il fait partie du comité de rédaction du périodique Circuit : musiques contemporaines. De plus, John Rea donne des conférences et participe à plusieurs reprises à des tables rondes d'envergure sur divers propos musicaux.


Contexte CIRM



Notices des oeuvres de cet artiste disponibles sur le site



Dernière mise à jour le 12/05/2009 Extranet artiste

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019