CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019

BIOGRAPHIE DE EMMANUEL NUNES

Né(e) en 1941 Lisbonne / Portugal

Compositeur

Emmanuel Nunes étudie l’harmonie et le contrepoint entre 1959 et 1963 à l’Académie de musique de Lisbonne avec Francine Benoît. De 1961 à 1963, il suit aussi des cours de philologie germanique et de philosophie grecque à l’Université de Lisbonne.
Aux cours d’été de Darmstadt, qu’il suit de 1963 à 1965, il est particulièrement marqué par les cours de composition de Henri Pousseur et de Pierre Boulez.
Se fixant à Paris en 1964, il étudie seul dans le but d’aller travailler avec Karlheinz Stockhausen à Cologne, ce qu’il fait à partir de l’année suivante et pour 2 ans (cours à la Rheinische Musikhochschule avec Stockhausen, mais aussi Pousseur pour la composition, Jaap Spek pour la musique électronique, Georg Heike pour la phonétique).
L’analyse des “Momente“ par Stockhausen lui-même fut vécue par Nunes comme l’« étape la plus importante de sa première initiation à la composition ».
Obtenant en 1971 un premier prix en esthétique musicale avec Marcel Beaufïls au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il entreprend un travail de doctorat sur Webern qu’il abandonne finalement 2 ans plus tard. Il est boursier du ministère de l’Éducation nationale du Portugal en 1973-1974 et de la Fondation Gulbenkian en 1976-1977.
Il est invité par le Deutscher Akademischer Austausch Dienst (DAAD) de Berlin comme compositeur en résidence en 1978-1979. Il obtient la Bourse de la création du ministère français de la Culture en 1980. Il enseigne la composition, à partir de 1981, à la Fondation Calouste Gulbenkian, à Lisbonne, puis à la Hochschule für Musik de Fribourg de 1986 à 1992. Emmanuel Nunes est nommé professeur de composition au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1992. Il a également exercé des activités pédagogiques à l’Université de Harvard, à l’Ircam, aux cours d’été de Darmstadt, à la Civica Scuola di Musica de Milan et à l’Icons de Novara (Italie).
Plusieurs de ses oeuvres ont fait l’objet d’une commande de la Fondation Calouste Gulbenkian, de Radio France, du ministère français de la Culture. Elles sont jouées lors d’importants festivals internationaux et retransmises par les grandes radios européennes.
Elles sont éditées par Jobert et Ricordi et abordent divers genres : du solo instrumental (“Litanies du feu et de la mer I et II“ pour piano, “Aura“ pour flûte seule) aux grands ensembles (“Quolibet“ pour 28 instruments, 6 percussionnistes et orchestre, “Machina Mundi“ pour 4 instruments solistes, choeur, orchestre et bande magnétique). L’Ensemble intercontemporain a enregistré les “Lichtung I et II“ en 2001, parus en 2003 chez Accord. En 1999, Emmanuel Nunes obtient le Prix Cim - Unesco, et en décembre 2000, le prestigieux Prix Pessoa.

En 2007 est créé le cycle complet des “Lichtung I-III“ au Festival de Musique de Berlin avec la musikFabrik Cologne. Le Festival Musica de Strasbourg consacre également la même année une rétrospective de la musique de Nunes. En janvier 2008, c’est la première mondiale à Lisbonne à l’Opera National de S. Carlos de la 1ere œuvre lyrique de Nunes “Das Märchen [Le Conte, dit le Serpent vert]“ d’après Johann Wolfgang von Goethe.



Contexte CIRM



Notices des oeuvres de cet artiste disponibles sur le site



Dernière mise à jour le 27/07/2009 Extranet artiste

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019