CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2020
MANCA

BIOGRAPHIE DE JOSé ECHEVESTE

Né(e) le 16/04/1986 Saint-Jean-de-Luz / France

Chercheur

Actuellement Attaché temporaire d'enseignement et de recherche au Collège de France sous la direction de Gérard Berry, professeur titulaire de la chaire Algorithmes, machines et langages, José-Manuel Echeveste est un chercheur en informatique musicale.

Dans la continuité de sa thèse réalisée à l'Ircam de 2011 à 2015 au sein de l'équipe-projet MuTant dirigée par Arshia Cont et Jean-Louis Giavitto, ses travaux se concentrent sur l’étude et le développement du langage de programmation associé au logiciel Antescofo, permettant de décrire puis de réaliser un scénario dans lequel musiciens et ordinateur sont en interaction. 

Les compositions et les performances musicales peuvent intégrer des programmes s’exécutant en temps réel et en parallèle, associant des processus de traitement du signal (transformation, spatialisation sonore), de contrôle (lancement d’un processus, changement de paramètres) ou encore de synthèse par modèle physique. L’objectif de ses travaux de recherche est de faciliter cette intégration dans un environnement compositionnel et performatif, où la gestion du temps joue un rôle central. 

Ces problématiques l'amènent à concevoir et à développer des notions de temps pouvant être chronométriques, événementiels, élastiques, multi- échelles et/ou hétérogènes, manipulables à travers des concepts de tempos multiples, des stratégies de synchronisation et de coordination au sein d’un langage de programmation dédié.

Ces travaux le mènent à collaborer avec de nombreux compositeurs et musiciens de différents horizons tels que Marco Stroppa, Christopher Trapani, Julia Blondeau ou encore le groupe de musique électronique Odei.


Pour en savoir plus

http://repmus.ircam.fr/echeveste/these

Contexte CIRM

Dans le nouvel opéra "Maria Republica" de François Paris, le logiciel Antescofo et son langage de programmation sont utilisés afin de structurer les relations complexes qui existent entre musique instrumentale et musique électronique.

Pendant le concert, le système écoute le jeu d’un des musiciens pour estimer en temps-réel la position dans la partition et le tempo courant de la performance. À partir de ces informations dynamiques, les différentes actions électroniques notées dans la partition (par exemple la lecture d’un fichier audio, le changement continu d’un des paramètres d’un module de traitement sonore) s’exécutent en s’adaptant à l’interprétation des musiciens. Le logiciel joue en quelque sorte un rôle de chef d’orchestre pour la partie électronique.

La nature microtonale de la musique écrite pour cet opéra rend les répétitions des chanteurs sans les musiciens plus délicates. Pour remédier à ce problème, Antescofo est également utilisé pour synchroniser des simulations audios qui correspondent aux parties de l’orchestre, en plus des effets électroniques sur les voix des chanteurs. De cette façon les chanteurs peuvent travailler à différents tempos dans des conditions proches du résultat final.

Afin de faciliter l’élaboration des partitions Antescofo,  les réalisateurs en informatique musicale Monica Gil Giraldo et Camille Giuglaris collaborent avec José Echeveste chercheur en informatique et développeur du logiciel Antescofo.


  • Production IV “Maria Republica“ de François PARIS : José Echeveste dans les studios du CIRM du 11 au 29 janvier 2016 avec la Réalisatrice informatique musicale Monica Gil Giraldo, et Camille Giuglaris, ingénieur du son.



Dernière mise à jour le 25/04/2016 Extranet artiste

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019