CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2020
MANCA

BIOGRAPHIE DE IéGOR REZNIKOFF

Chanteur

Spécialiste de l’art et de la musique antiques, Iégor Reznikoff a donné ses premiers concerts dans le domaine du chant chrétien antique en 1975. Aujourd’hui mondialement connue, son interprétation alors fondamentalement nouvelle de ces chants, ainsi que ses travaux théoriques et historiques, ont depuis beaucoup influencé l’évolution de la compréhension et de l’interprétation du chant ancien et en particulier du chant grégorien. On lui doit surtout la renaissance du grand chant de soliste qu’il a développé dans toute sa splendeur.
 Son approche du chant antique s’appuie de façon rigoureuse sur les manuscrits anciens et la notation neumatique, sur l’écoute comparée des grandes traditions orales spirituelles savantes apparentées et surtout – et ce travail reste unique jusqu’à présent – sur l’intonation juste des gammes antiques, en particulier dans la résonance naturelle des édifices, rendant à l’architecture des églises anciennes sa dimension contemplative essentielle.
 Iégor Reznikoff est ainsi spécialiste de la résonance antique et médiévale mais aussi de la résonance dans les grottes ornées du paléolithique et, par ailleurs, d’édifices modernes : par ce travail on lui doit la notion de patrimoine architectural sonore. L’entendre dans une grande résonance romane ou gothique est une expérience musicale inoubliable.
 On lui doit une approche fondamentale de la thérapie par le son, en particulier par le son de la voix chantée, avec une application clinique remarquablement efficace pour certaines pathologies. Par ailleurs, unissant les données de la résonance sonore, de la résonance corporelle, de la thérapie par le son, de l’ethnomusicologie et de la musique antique, il a fondé la notion d’anthropologie sonore, notion évidemment essentielle aujourd’hui.
 Invité de nombreux festivals internationaux de musique ancienne ou de musiques de traditions orales, Iégor Reznikoff a donné des concerts dans la plupart des pays d’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis et au Japon. Professeur à l’Université de Paris, il a enseigné et enseigne encore dans plusieurs conservatoires prestigieux mais aussi dans de nombreuses communautés religieuses. Il a eu l’honneur de chanter pour le Dalaï Lama (Zurich 1991), dans des cérémonies Shinto pour les fêtes du millénaire (Kyoto 2000), ainsi que dans des sites exceptionnels comme le Temple d’Apollon à Delphes ou la Basilique Saint-François à Assise.
 Au-delà du côté savant de son interprétation du grand chant antique, ses concerts sont toujours des moments uniques de prière et de profonde louange. Par ailleurs, ses travaux en musicologie et, plus généralement en anthropologie sonore ont donné des orientations fondamentalement nouvelles à beaucoup de disciplines autour de la musique.


Contexte CIRM

  • Programmé dans le cadre du Festival MANCA 2005 "l'oeil à l'écoute", lundi 7 novembre 2005, église Saint-François de Paule (Nice).


Notices des oeuvres de cet artiste disponibles sur le site



Extranet artiste

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019