CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019
« Retour page précédente

PITHOPRAKTA

Pithoprakta de Iannis XENAKIS

Année de composition : 1956
Durée : 10.00 minutes

Formation :

Pour orchestre

Contexte CIRM


Notice :

Xenakis utilise pour la première fois le système stochastique dans Pithoprakta (actes aléatoires), où la distribution de la vitesse des glissandi produits par les cordes est déduite de la loi de Gauss. Le terme stochastique implique une abréviation de la théorie et du calcul des probabilités. A ce stade de sa recherche, I. Xenakis s'efforce de trouver "une région frontière de la structuration" telle que le nombre de règles de composition soit réduit de manière radicale et d'où soit écartée autant que possible toute mémoire. La loi de Poisson lui permet justement de "créer de toutes pièces une forme musicale libre, basée sur un minimum de contraintes logiques, un nombre minimum de relations entre événements sonores". Pithoprakta est basée sur le calcul des probabilités et des masses. L'œuvre évolue depuis le son bruiteux d'attaques percussives sur la caisse des instruments à cordes jusqu'au son pur (harmoniques des cordes). Apparaissent d'abord des blocs plus ou moins denses sans hauteur fixe, où des figures régulières, mais différemment "évidées", de quintolets et de triolets se mélangent. Pour obtenir ces sonorités bruiteuses, Xenakis précise : "retourner l'instrument et frapper avec l'articulation du médium de la main droite au milieu de la caisse de l'instrument, ou bien du plat de la main et sans retourner l'instrument sur la caisse près de l'épaule, ou sous le chevalet des contrebasses".

Source : Jean-Yves Bosseur



Pour en savoir plus

http://www.jeanyvesbosseur.net/articles/pithoprakta.html



Extranet artiste Dernière mise à jour le 06/11/2008

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019