CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019
MANCA
« Retour page précédente

SYMPHONIE N° 4 : NOTRE DAME

Symphonie n° 4 : Notre Dame de Yuri KASPAROV

Année de composition : 2008
Durée : 15.00 minutes

Formation :

Pour orchestre

Contexte CIRM


Notice :

J’ai composé ma 4ème symphonie "Notre Dame" en 2008, pour la 30ème édition du Festival International de Musique Contemporaine "Moscow Automn". Mon intention était de créer une œuvre musicale régie par les lois de l’architecture.  A la base de la composition, il y a des méthodes mathématiques complexes qui sont très proches des formules architecturales. En effet, j’ai utilisé un système dodécaphonique (12 tons) très particulier car, utilisé de telle manière que l’on croirait entendre une musique modale ou "romantique".
J’ai voulu édifier un monument musical gothique dont le meilleur symbole est la Cathédrale Notre Dame de Paris. C’est la raison pour laquelle, en particulier, le jeu de l’orchestre tend vers la couleur sonore des grandes orgues d’église.  Au-delà des méthodes mathématiques complexes, le langage musical est très simple, lapidaire ; la dramaturgie, claire et laconique.
C’est l’unique "direction" de cette musique – évoluer le long de  la structure gothique depuis la terre jusqu’au ciel.  Nous nous élevons jusqu’en haut de l’édifice, un lieu qui n’appartient qu’aux oiseaux.  Et le tintement des cloches n’est pas seulement le signe de Dieu, c’est aussi un temps qui passe.
Le dernier son de cloche (elles sont nombreuses)  est préparé par deux impacts sur une énorme cloche dans cette composition gothique.
Ainsi, il y a juste quelques symboles dans la symphonie qui offrent l’opportunité de créer l’atmosphère nécessaire et de refléter le concept initial.
Pour moi la musique est aussi d'une certaine manière un modèle de la vie d’aujourd’hui en Russie ! Elle a vraiment des caractéristiques communes avec l’architecture gothique !
Y. Kasparov (trad. CIRM)



I composed my Fourth Symphony “Notre Dame” in 2008 especially for the XXXth edition of International Contemporary Music Festival “Moscow Autumn”.
My intention was to create a musical work under laws of architecture. There are complex mathematical methods in the basis of composition which are really very close to architecture formulas. Actually I used a very special 12-tones system. However, it was used in such a way that the composition sounds like usual modal or romantic music.
I wanted “to build” a Gothic musical building, the best symbol of which is the Church Notre Dame de Paris. That’s why, particularly, the orchestra playing is very close to a “big organ” sounding.
In spite of complex mathematical methods, the musical language is a very simple, lapidary one. And the dramaturgy is also very clear and laconic. This is the only direction in the music – moving along the gothic structure from the ground to the sky. Moving up, we get a high place of “building” which is marked by “singing birds”. And the sound of bells is not only a sign of God, also it is a time running. The final sound of bells (many bells!) is preparing by two impacts of big bell during the development of musical “gothic” material. So, there are just few symbols in the symphony which give a opportunity to create a necessary atmosphere and to reflect the initial ideas.
For me the music is also a some kind model of now days Russian life! It really has some common features with the gothic architecture!
Y. Kasparov





Extranet artiste Dernière mise à jour le 11/06/2009

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019