CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2018
« Retour page précédente

PICCOLA MUSICA NOTTURNA

Piccola musica notturna de Luigi DALLAPICCOLA

Année de composition : 1954
Durée : 7.00 minutes

Formation :

Pour flûte, hautbois, clarinette, piano, harpe, violon, alto et violoncelle

Editeur

Schott/Ars Viva

Contexte CIRM


Notice :

Cette petite musique de nuit composée en une semaine durant le mois d’avril 1954, avait été commandée à Dallapiccola par Hermann Scherchen pour le neuvième Congrès de la « Fédération Internationale des Jeunesses Musicales » à Hanovre (où elle fut créée le 7 juin de la même année). De même que la première version, pour grand orchestre, celle-ci porte en épigraphe le poème « Nuit d’été » d’Antonio Machado :

« C’est une belle nuit d’été.
Les hautes maisons
Ont leurs fenêtres
Ouvertes sur la vaste place.
Sur l’ample rectangle désert
Des bancs de pierre,
Des fusains et des acacias
Dessinent symétriquement
Leurs ombres noires sur le sable blanc.
Au zénith, la lune
Et sur la tour
La sphère de l’horloge
Illuminée.
Moi dans ce vieux village
Déambulant tout seul, comme un fantôme »

Le titre de la pièce se réfère donc à cet univers sans que la musique ne revête un caractère directement illustratif.
L’appartenance de cette œuvre au dodécaphonisme peut – et devrait – elle aussi être interprétée au second degré, car la Piccola Musica Notturna n’a rien de didactique. On y perçoit un équilibre fait de contrastes entre contrepoint et « blocs » verticaux d’où émergent des repères thématiques ainsi que divers « noyaux » harmoniques et jeux de timbres. En très peu de temps, et avec des moyens relativement simples, le compositeur déploie une perspective dont les « échos » dépassent, dans notre imaginaire du moins, l’extinction de la dernière note …

Pierre Michel







Extranet artiste Dernière mise à jour le 25/06/2007

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019