CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019
« Retour page précédente

THE SHADOWS OF TIME

The Shadows of Time de Henri DUTILLEUX

Année de composition : 1997
Durée : 22.00 minutes

Formation :

Pour orchestre

Editeur

Editions Schott

Contexte CIRM


Notice :

5 épisodes

I. Les heures, Il. Ariel maléfique, III. Mémoire des ombres, Interlude, IV. Vagues de lumières, V. Dominante bleue


Dans les cinq épisodes enchaînés qui composent “The Shadows of Time“, je suis resté fidèle au principe d'unité - temps et espace - qui le plus souvent, domine mes oeuvres, en me référant tantôt à des images intemporelles, tantôt à des événements lointains dont l'intensité, malgré l'empreinte du temps, n'a cessé de me hanter.
“Les Heures“, “Ariel maléfique", “Mémoire des ombres“, “Vagues de lumière“, “Dominante bleue ?“, tels sont les sous-titres de cette partition qui, dans sa partie médiane, comprend également un Interlude succédant au troisième épisode où apparaissent d'une manière fugitive trois voix d'enfant. C'est l'épisode intitulé “ Mémoire des ombres“ ponctué par ces simples mots : “Pourquoi nous ? Pourquoi l'étoile ?“ allusion à la tragédie vécue par Anne Frank et page dédiée “à tous les enfants du monde, innocents“.
Après la période intitulée “Vagues de lumière“ - longue progression partant du plus profond des cordes graves pour atteindre son paroxysme avec l'éclat métallique des instruments à vent l'oeuvre évolue vers sa conclusion, une fausse conclusion par laquelle lai cherché à traduire le sentiment d'interrogation, de doute, que souligne le sous-titre “Dominante bleue ?“. Aussi, la trame orchestrale moins tendue est-elle traversée à nouveau par des rafales de violence, avant que réapparaisse en filigrane le mouvement d'horlogerie Implacable qui ponctue les premières pages de la partition.
Ayant écrit celle-ci pour Seiji Ozawa qui me l'a commandée et en est le dédicataire, j'ai voulu utiliser les immenses ressources qu'offre la grande formation d'orchestre en traitant souvent les familles de bois, de cuivres et de cordes en masse homogènes, mais aussi en les faisant alterner avec des groupes de solistes dans un esprit de musique de chambre. Très attaché au Boston Symphony Orchestra, j'ai vécu des heures exaltantes en octobre dernier dans la fameuse salle de Symphony Hall, auprès du génial Seiji, à l'occasion des répétitions qui se sont poursuivies sous son impulsion pendant près d'une semaine, en vue de cette création.





Extranet artiste Dernière mise à jour le 12/10/2011

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019