CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019
« Retour page précédente

LINOI

Linoi de Harrison BIRTWISTLE

Année de composition : 1968
Durée : 10.00 minutes

Editeur

Universal Edittion

Contexte CIRM

  • Programmée dans le cadre du Festival MANCA 2014 "Futurs antérieurs", dimanche 30 novembre 2014 au Théâtre National de Nice, par Fuminori Tanada et Mathieu Steffanus.

Notice :

Dans la légende, Linos, l'inventeur de la mélodie, fut tué par un Apollo jaloux. Des Chants de deuil (linoi) furent chantés en sa mémoire.

Dans Linoi de Birtwistle, une ligne mélodique se déroule à partir d'une seule note et grimpe lentement juqu’à une octave. Une deuxième mélodie commence alors, cette fois au croisement de deux octaves. Lorsque la troisième mélodie atteint une troisième octave, la ligne soutenue est brisée par un épisode de violence extrême (peut-être voulant rappeler la sauvagerie de l'attaque d'Apollon).

Une mélodie « vacillante » telle une descente aux enfers ou l’image de la vie Linos qui l’abandonne.

Le final s’étend sur les quatre octaves qui sont rendues possibles par l'utilisation étendue de la clarinette qu’en fait Birtwistle.

Le piano à cordes pincées représente la lyre (à cette époque Birtwistle était à la recherche d'un instrument pour le représenter dans son opéra Orphée) et à l'apogée de la violence, il se transforme, comme cela pourrait se faire dans les peintres de Bosch, en un instrument de mort.





Extranet artiste Dernière mise à jour le 26/11/2014

CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019