CIRM : Centre National de Création Musicale UCA
Manca 2019

Les dernières actualités du CIRM

« Retour page précédente

Actualité du Mardi 17 Novembre 2009 au Mercredi 18 Novembre 2009

SPECTACLE ENFANTS - Tigouli à la montagne

Mardi 17 et Mercredi 18 novembre
Espace Magnan, Salle Jean Vigo - Nice



SPECTACLE MUSICAL INTERACTIF
Pour le jeune public (1 à 4 ans)



TIGOULI A LA MONTAGNE


Conception Emmanuelle Lizère
conseillée pour la mise en scène par Ingrid Monchy et Thomas Perraudin

Musique Philippe Leroux



Emmanuelle Lizère voix et jeux scéniques
Maëlle Maillard violoncelle, Philippe Pannier guitare, Fabrice Villard clarinette


Réalisation informatique musicale Grégoire Lorieux


Décor Loïc Coutin et Raphaël Bourgogne
réalisé en collaboration avec l’Ecole nationale supérieure des arts
appliqués Olivier de Serres


Régie générale Philippe Pannier


Un spectacle produit par Tigouli Productions avec
le soutien technique de l’Ircam, en coproduction avec l’Arsenal de Metz,
la Philharmonie Luxembourg et le Théâtre de Saint-Quentin en
Yvelines, scène nationale.
Avec le soutien de la Spedidam et de Cidma.



Tigouli invite les enfants à découvrir la musique de la montagne à travers une promenade musicale dont ils sont les acteurs. Un dispositif électronique permet aux enfants de transformer eux-mêmes les sons. Des glissandi de violoncelle deviennent des meuglements de vache, des gouttes d’eau créent une mélodie rythmée par la clarinette…
Que de trouvailles qui jalonnent ce sentier de création et développent l’imagination créatrice des tout-petits. Le public MANCA retrouvera ici Emmanuelle Lizère, auteur de ce spectacle musical interactif, après l’avoir croisée durant des années comme musicienne intervenante des mini MANCA. Ils retrouveront aussi, dans la continuité du week-end d’ouverture le compositeur Philippe Leroux dont nous dressons portrait cette année avec cette partition conçue pour la petite enfance.



durée du spectacle : 35'



festivalenvideo

Quelques extraits vidéo du spectacle (mardi 17 novembre 2009)


DOSSIER PEDAGOGIQUE (format pdf)




Biographies

.............................................................................................................................................................................
Emmanuelle Lizère
.............................................................................................................................................................................
Après des études de musique et de musicologie au conservatoire de Paris XIVe, au Conservatoire National de Région de Paris et à l’Université de Tours où elle obtient plusieurs prix, Emmanuelle Lizère passe un DU d’Art en thérapie et en Psychopédagogie à l’Université de Paris V. Elle poursuit sa formation en France et à l’étranger auprès de différents courants pédagogiques d’éveil musical (Orff, Willems, Martenot, Dalcroze... ). Depuis de nombreuses années, elle intervient dans des écoles maternelles et primaires de ZEP, autour de projets de créations musicales et de musiques ethniques. Son intérêt pour la petite enfance l’amène à développer dans des crèches l’environnement sonore et musical d’enfants à partir de 3 mois, par une approche multisensorielle de la musique, à partir notamment d’oeuvres de musique contemporaine et de musique du monde. Elle encadre régulièrement des formations pour des éducateurs spécialisés pour le SNAPEI*, pour des auxiliaires puéricultrices au sein de crèches et des bibliothèques et fait régulièrement des conférences sur des questions telles que l’éveil culturel, l’approche sensorielle de la musique, la relation parent-enfant à travers la musique. Elle intervient de 1996-2006 au Théâtre du Châtelet dans le cadre des ateliers pédagogiques des Concerts du dimanche matin de Jeannine Roze Production. De 2001 à 2006 sa passion pour la musique contemporaine l'a conduit à créer dans le cadre du Living à Musicora et au Salon de la Musique et du Son des ateliers d’initiation à la musique contemporaine pour les enfants (3-5 ans et 6-9 ans) et à organiser des concerts de musique contemporaine avec de jeunes élèves d’écoles de musique et de conservatoires un peu partout en France. En 2004 et 2005, au Festival Agora de l'Ircam-Centre G.Pompidou, elle mène des ateliers pour les enfants, autour de la musique vocale de Luciano Berio, Georges Aperghis et Pierre Boulez. Depuis 2004, elle anime des ateliers d’initiation à la musique contemporaine pour les enfants dans le cadre du festival Manca à Nice. En 2001, elle est co-créatrice de l’association « l’Enfant Phare » qui développe une approche multisensorielle de la musique : notamment à travers un parcours « Le jardin de l’enfant phare » destiné aux enfants de 6 mois à 4 ans.
En 2002, elle crée la collection de disques tigouli qui s'adresse aux enfants à partir de 12 mois, distribuée par Nocturne. Cette collection est récompensée par les ffff de Télérama. Elle développe la démarche de tigouli à travers un atelier-spectacle destiné aux structures de la petite enfance autour de « tigouli dans le jardin ». Elle publie plusieurs articles consacrés à la création jeune publique notamment dans la revue canadienne Circuit. Directrice de collection aux Éditions Billaudot, elle réalise en collaboration avec Didier Delepeleer un ouvrage intitulé « Sacrée gamine ». Elle est actuellement professeur de musique d’ensemble, de formation musicale et d’éveil musical à l’Ecole Nationale de Musique de Blanc-Mesnil.

.............................................................................................................................................................................
Philippe Leroux
.............................................................................................................................................................................
Philippe Leroux est né le 24 septembre 1959 à Boulogne sur Seine (France). En 1978, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes d'Ivo Malec, Claude Ballif, Pierre Schäeffer et Guy Reibel où il obtient trois premiers prix. Durant cette période, il étudie également avec Olivier Messiaen, Franco Donatoni, Betsy Jolas, Jean-Claude Eloy et Iannis Xenakis. En 1993, il est nommé pensionnaire à la Villa Médicis où il séjourne jusqu'en octobre 1995. Il est l'auteur d'une quarantaine d'oeuvres (orchestrales, symphoniques,
acousmatiques, vocales, pour dispositifs électroniques ou de musique de chambre). Celles-ci lui ont été commandées par le Ministère français de la Culture, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, la Südwestfunk de Baden Baden, l'Ircam, les Percussions de Strasbourg, l'Ensemble Intercontemporain, l'INA-GRM, l'Ensemble Ictus, le Festival Musica, l'ensemble BIT 20, la fondation Koussevitsky, l'Ensemble San Francisco Contemporary Chamber Player, l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre National de Lorraine, ainsi que par d'autres institutions françaises et étrangères. Ses oeuvres sont jouées et diffusées en France et à l'étranger, notamment aux festivals de Donaueschingen, Présences de Radio-France, Agora, Roma-Europa, Nuove Synchronie de Milan, de Bath, Musica, de Barcelone, Musiques en Scènes de Lyon, Manca, de Bergen, Ultima d’Oslo, Tempo de Berkeley, aux Journées de l'ISCM de Stokholm, BBC Symphony Orchestra, BBC Scottish Symphony Orchestra... Il reçoit en 1994 le prix « Hervé Dugardin » ; en 1996, le prix de « la meilleure création musicale contemporaine de l'année » pour son oeuvre « (d')ALLER » ; en 2003, le prix SACEM des compositeurs ainsi que le prix André Caplet de l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France et en 2007, le Prix Francis et Mica Salabert pour « Apocalypsis » et le Prix Arthur Honneger de la Fondation de France. Il a publié de nombreux articles sur la musique contemporaine et a donné de nombreuses conférences et cours de composition dans des lieux tels que l'Université de Berkeley Californie, la Grieg Academie de Bergen, l'Université de Columbia à New-York, la Fondation Royaumont, l'Ircam, le Conservatoire américain de Fontainebleau, les Conservatoires Nationaux supérieurs de Musique de Paris et de Lyon, le domaine Forget au Québec…
Son oeuvre « Continuo(ns) » a fait l'objet de l'écriture d'un livre publié aux éditions de L'Harmattan. De 2001 à 2006, il enseigne la composition à l'Ircam dans le cadre du cursus d'informatique musicale. En 2005 et 2006, il est également professeur de composition à l’université Mac Gill de Montréal dans le cadre de la Fondation Langlois. En 2007 et 2008, il est en résidence à l’Arsenal de Metz et à l’Orchestre National de Lorraine.
Sa discographie comprend trois disques monographiques ainsi qu'une dizaine de disques, DVD et CD-ROM collectifs.

.............................................................................................................................................................................
Maëlle Maillard, violoncelle
.............................................................................................................................................................................

Après avoir obtenu le Premier Prix de violoncelle à l’unanimité au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt dans la classe de Xavier Gagnepain, Maëlle Maillard poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Christophe Coin, où elle obtient le premier prix de violoncelle baroque et le Certificat d’Aptitude à l’enseignement.
Elle a joué avec l’Ensemble du Palais Royal, le Quatuor Parisii, Alain Planès, Jean-François Ballèvre, et a été l’invitée de plusieurs festivals (Aix-en-Provence, Sylvanès, la Chaise-Dieu, Saint Pabu, Amilly, Ville en musique à Troyes…). Pratiquant autant le violoncelle baroque que moderne, elle est actuellement membre de l’ensemble baroque Marini et de l’Orchestre Symphonique de l’Aube.
Parallèlement à ses activités instrumentales, elle est également publiée en tant qu’auteur aux édition Fuzeau.

.............................................................................................................................................................................
Philippe Pannier, guitare
.............................................................................................................................................................................

C’est à 17 ans au cours d’un voyage aux Etats-Unis que Philippe Pannier, né à Paris en 1963, découvre la guitare qu’il entreprend d’étudier d’abord à la Schola-Cantorum de Paris, puis à l’École nationale de musique de Créteil où il suit les cours d’histoire de la musique, de guitare, d’analyse et d’improvisation. Titulaire du Certificat d’aptitude, il partage aujourd’hui sa vie professionnelle entre l’enseignement (d’abord à Créteil pendant 14 ans et  un spectacle musical interactif pour le jeune public (1 à 4 ans) désormais à l’ENMD du Blanc-Mesnil), la scène et la composition. Il se produit régulièrement dans de nombreux concerts en France et à travers le monde (Angleterre, Suisse, Afrique... ) tant en soliste que dans diverses formations allant du duo à des ensembles plus importants comme l’ensemble de musiques contemporaines « Denojours ». Sa collaboration avec le violoniste Frédéric Pelassy est l’un des points
forts de son travail de chambriste. Il aborde la création musicale à travers toutes les disciplines artistiques (l’improvisation, la danse, la peinture, le cinéma et le théâtre).


............................................................................................................................................................................
Fabrice Villard, clarinette
............................................................................................................................................................................

Né en 1967, Fabrice Villard obtient en 1985 un premier prix de clarinette et de formation musicale au Conservatoire National de Région de Limoges. Il poursuit ses études au C.N.R. de Boulogne Billancourt (premier prix de clarinette et diplôme de musique de chambre), au Conservatoire d’Issy les Moulineaux (harmonie), au Conservatoire de Mantes la Jolie (jazz) et à la faculté Paris 7 (mathématique et acoustique). Il collabore avec des compagnies de danse contemporaine, d’abord en tant que musicien improvisateur, puis comme compositeur. Ses activités d’écriture se développent également en lien avec le théâtre et le cinéma. En 2003, il aborde la littérature comme « deuxième métier » et s’intéresse particulièrement aux différentes possibilités de représentation publique de ses textes. Parallèlement à ces activités de créations, il enseigne la clarinette à l’ENMD du Blanc-Mesnil et se produit régulièrement en tant que soliste au sein des ensembles Erik Satie et Dedalus.


.............................................................................................................................................................................
Grégoire Lorieux
.............................................................................................................................................................................

Né en 1976, Grégoire Lorieux commence la musique avec la musique ancienne (flûte à bec avec Denis Raisin-Dadre), puis il étudie l'analyse avec Michael Lévinas, la direction d'orchestre avec Nicolas Brochot et la composition et l'électroacoustique avec Philippe Leroux. Il participe au stage de composition de Royaumont en 2001, où il travaille avec Brian Ferneyhough, Brice Pauset et Stefano Gervasoni. A la suite de ce stage, il est désigné pour une résidence au studio LIPM de Buenos Aires. Il rencontre Klaus Huber au centre Acanthes en 2003. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il étudie la composition avec Frédéric Durieux, Marco Stroppa et Gérard Pesson.
Il est également titulaire d'une maîtrise de musicologie sur l'oeuvre de la compositrice Kaija Saariaho.
Ses activités musicales sont diverses ; il pratique l’improvisation électroacoustique, propose des « performances de théâtre sonore » (avec l'ensemble diffraction) et s’intéresse à la relation entre théâtre et multimédia (avec la compagnie « le Fiacre »). Grégoire Lorieux est assistant musical au département « pédagogie » de l'Ircam depuis 2004. Il y développe particulièrement des activités pédagogiques pour le jeune public et le grand public : concerts commentés, ateliers, parcours scolaires, masterclasses.




"Tigouli : La création à inventer" par Emmanuelle Lizère


CIRM, Centre National de Création Musicale
33 avenue Jean Médecin, 06000 Nice
04 93 88 74 68 - Fax 04 93 16 07 66
Email : info@cirm-manca.org

Enhanced by D.B.L. 2019